C.F.C.R
BENOIT
Tél. 03 85 75 01 32
Z.A. de l’Aupretin 71500 LOUHANS

Les titres professionnels

  • Titre professionnel sur porteur

Titre de niveau V délivré par le Ministère du Travail, il permet de conduire dès 18 ans tout véhicule isolé de transport de marchandises sans restriction de tonnage.

Il faut être âgé de 18 ans minimum, être titulaire du permis B et être apte médicalement.

Pour sa validation, les candidats doivent avoir effectué au minimum 350 heures de formation réparties entre formation théorique et pratique.

Après réussite aux différentes épreuves, le candidat se voit délivrer le permis de conduire de catégorie C ainsi qu'un diplôme de conducteur du transport routier de marchandises sur porteur. Ce diplôme donne l'équivalence FIMO.

 

Programme de la formation :

CONTEXTE :

Le Référentiel Emploi Activités Compétences (REAC), le Référentiel de Certification (RC) et l’arrêté du 09 mars 2004, définissent les modalités de formation et de validation des titres professionnels de conducteur. Le titre professionnel permet de conduire des véhicules lourds dès l’âge de 18 ans avec les permis des catégories C et CE (au lieu de 21 ans).

 PRÉ–REQUIS :

Etre apte sur le plan médical, savoir lire et écrire le français. Posséder le permis B en cours de validité.

Possibilité d’accès à la formation aux personnes possédant déjà le permis C ou CE. Etre âgé de 18 ans.

 DURÉE DE BASE :

Conformément à l’instruction N° 2013-03 du 04 avril 2013, de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle : 385 heures pour les candidats n’ayant pas le permis C. (315 heures pour ceux qui le possèdent à l’entrée en formation).

 PERSONNES CONCERNÉES :

Toute personne désireuse d'exercer le métier de conducteur routier de marchandises, en transport public comme en transport privé sur véhicule porteur.

 OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Préparer les épreuves et obtenir le Titre professionnel.

Obtenir le permis C pour les candidats qui ne l’ont pas à l’entrée en formation.

Obtenir la Carte de Qualification Conducteur et le certificat de formation de base de transport de matières dangereuses.

Être capable de répondre à l’activité type du titre professionnel : Réaliser en sécurité un transport routier de marchandises avec un porteur d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes, de façon autonome et optimisée dans le contexte commercial de l’entreprise.                     

METHODES PEDAGOGIQUES :

Cours théoriques et pratiques. En cours collectifs et/ou E-Learning.

En piste et/ou sur la route, sur simulateur et/ou sur véhicule à double commande pour la conduite.

DISPOSITIFS DE SUIVI :

Livret de formation. Feuilles de présence émargées par les stagiaires et/ou tracking plate-forme de formation.

VALIDATION DES ACQUIS :

Examen et validation par un jury professionnel, et par l’Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

DISPENSATEUR DE FORMATION :

Formateurs agréés.

 

CONTENU DE LA FORMATION :

            COMPETENCE 1 :

  • Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises.

     COMPETENCE 2 :

  • Conduire et manœuvrer en sécurité, de manière écologique et économique, un porteur d’une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes et acheminer des marchandises.

     COMPETENCE 3 :

  • Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier de marchandises.

     COMPETENCE 4 :

  • Prendre en charge et livrer la marchandise.

            COMPETENCE 5 :

  • Préparer le véhicule en vue d’un chargement ou déchargement, charger, décharger le véhicule.

     COMPETENCE 6 :

  • Prévenir les risques et réagir en cas d’incident ou d’accident à l’arrêt comme en circulation.

     COMPETENCE 7 :

  • Détecter, décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer une intervention mineure.

     COMPETENCES TRANSVERSALES DE L’EMPLOI :

  • Intégrer les principes du développement durable dans l’exercice de l’emploi.

  • Communiquer des informations opérationnelles relatives au transport de marchandises.

     

SESSION DE VALIDATION.

 

 

  • Titre professionnel tous véhicules

Titre de niveau V délivré par le Ministère du Travail, il permet de conduire dès 18 ans tout type d'ensemble de véhicules (tracteur + semie, porteur + remorque...) sans restriction de tonnage.

Il faut être titulaire du Titre professionnel de conducteur routier sur porteur et avoir suivi un stage d'application en entreprise, ou être titulaire du permis C et de la FIMO et pouvoir justifier d'une expérience professionnelle de conducteur routier de marchandises.

 

 

Programme de la formation :

CONTEXTE :

Le Référentiel Emploi Activités Compétences (REAC), le Référentiel de Certification (RC) et l’arrêté du 09 mars 2004, définissent les modalités de formation et de validation des titres professionnels de conducteur. Le titre professionnel permet de conduire des véhicules lourds dès l’âge de 18 ans avec les permis des catégories C et CE (au lieu de 21 ans).

 PRÉ–REQUIS :

Etre apte sur le plan médical, savoir lire et écrire le français. Posséder le permis C en cours de validité.

Possibilité d’accès à la formation aux personnes possédant déjà le permis CE. Etre âgé de 18 ans.

Etre titulaire du Titre Professionnel de Conducteur Routier de Marchandises sur Porteur et justifier de 2 semaines minimales d’application en entreprise, ou bien étant titulaire de la FMO Marchandises et avoir une expérience de 3 mois minimum.

DURÉE DE BASE :

Conformément à l’instruction N° 2013-03 du 04 avril 2013, de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle : 280 heures pour les candidats n’ayant pas le permis CE. (210 heures pour ceux qui le possèdent à l’entrée en formation).

PERSONNES CONCERNÉES :

Toute personne désireuse d'exercer le métier de conducteur routier de marchandises, en transport public comme en transport privé sur véhicule porteur.

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Préparer les épreuves et obtenir le Titre professionnel.

Obtenir le permis CE pour les candidats qui ne l’ont pas à l’entrée en formation.

Être capable de répondre à l’activité type du titre professionnel : Réaliser en sécurité un transport routier de marchandises avec tout type de véhicule d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes.                        

METHODES PEDAGOGIQUES :

Cours théoriques et pratiques. En cours collectifs et/ou E-Learning.

En piste et/ou sur la route, sur simulateur et/ou sur véhicule à double commande pour la conduite. 

DISPOSITIFS DE SUIVI :

Livret de formation. Feuilles de présence émargées par les stagiaires et/ou tracking plate-forme de formation.

VALIDATION DES ACQUIS :

Examen et validation par un jury professionnel, et par l’Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

DISPENSATEUR DE FORMATION :

Formateurs agréés.

CONTENU DE LA FORMATION :

           COMPETENCE 1 :

  • Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises.

     COMPETENCE 2 :

  • Atteler, dételer un véhicule articulé ou un ensemble de véhicules.

     COMPETENCE 3 :

  • Conduire et manœuvrer en sécurité, de façon écologique et économique tout type de véhicule d’une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes et acheminer des marchandises.

     COMPETENCE 4 :

  • Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier national et international de marchandises.

     COMPETENCE 5 :

  • Prendre en charge et livrer la marchandise.

            COMPETENCE 6 :

  • Préparer le véhicule en vue d’un chargement ou déchargement, charger, décharger le véhicule.

     COMPETENCE 7 :

  • Prévenir les risques et réagir en cas d’incident ou d’accident à l’arrêt comme en circulation.

     COMPETENCE 8 :

  • Détecter, décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer une intervention mineure.

     COMPETENCES TRANSVERSALES DE L’EMPLOI :

  • Intégrer les principes du développement durable dans l’exercice de l’emploi.

  • Communiquer des informations opérationnelles relatives au transport de marchandises.

 

  • Titre professionnel – Voyageurs

Cette formation de niveau V délivrée par le Ministère du Travail se nomme « titre professionnel de conducteur(trice) du transport routier interurbain de voyageurs ».

Il faut être âgé de minimum 21 ans, être titulaire du permis B et être apte sur le plan médical.

Pour sa validation, les candidats doivent avoir effectué au minimum 385 heures de formation réparties entre formation théorique et pratique.

Après réussite aux différentes épreuves, le candidat se voit délivrer le permis de conduire de catégorie D ainsi qu'un diplôme de conducteur routier de transport interurbain de voyageurs lui permettant de conduire un véhicule de catégorie D sans restriction kilométrique. De plus, ce diplôme donne l'équivalence FIMO.

 

 

Programme de la formation :

CONTEXTE :

Le Référentiel Emploi Activités Compétences (REAC), le Référentiel de Certification (RC) et l’arrêté du 09 mars 2004, définissent les modalités de formation et de validation des titres professionnels de conducteur. Le titre professionnel permet de conduire des véhicules lourds dès l’âge de 21 ans avec les permis des catégories D et DE (au lieu de 23 ans).

 PRÉ–REQUIS :

Etre apte sur le plan médical, savoir lire et écrire le français. Posséder le permis B en cours de validité.

Possibilité d’accès à la formation aux personnes possédant déjà le permis D1 ou D. Etre âgé de 21 ans.

 DURÉE DE BASE :

Conformément à l’instruction N° 2013-03 du 04 avril 2013, de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle : 420 heures pour les candidats n’ayant pas le permis D. (315 heures pour ceux qui le possèdent à l’entrée en formation).

 PERSONNES CONCERNÉES :

Toute personne désireuse d'exercer le métier de conducteur, en transport public comme en transport privé, sur véhicule de transport en commun.

 OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Préparer les épreuves et obtenir le Titre professionnel.

Obtenir le permis D pour les candidats qui ne l’ont pas à l’entrée en formation.

Obtenir la Carte de Qualification Conducteur et l’attestation de formation de Sauveteur Secouriste du Travail (SST).

Être capable de répondre à l’activité type du titre professionnel : Réaliser en sécurité un transport routier interurbain de personnes avec un véhicule de plus de 9 places assises.            

METHODES PEDAGOGIQUES :

Cours théoriques et pratiques. En cours collectifs et/ou E-Learning.

En piste et/ou sur la route, sur simulateur et/ou sur véhicule à double commande pour la conduite.     

DISPOSITIFS DE SUIVI :

Livret de formation. Feuilles de présence émargées par les stagiaires et/ou tracking plate-forme de formation.

VALIDATION DES ACQUIS :

Examen et validation par un jury professionnel, et par l’Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

DISPENSATEUR DE FORMATION :

Formateurs agréés.

 

CONTENU DE LA FORMATION :

            COMPETENCE 1 :

  • Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport interurbain de voyageurs.

     COMPETENCE 2 :

  • Conduire et manœuvrer en sécurité, de manière écologique et économique, tout type de véhicule de transport routier interurbain de voyageurs, assurer la sécurité et le confort de la clientèle.

     COMPETENCE 3 :

  • Appliquer les consignes d’exploitation et préparer un transport routier interurbain de voyageurs.

     COMPETENCE 4 :

  • Assurer les prestations commerciales de l’entreprise dans le cadre du transport routier interurbain de voyageurs.

           COMPETENCE 5 :

  • Prévenir les risques et mettre en œuvre les dispositions nécessaires en cas de situations difficiles, incident ou accident dans le cadre du transport routier interurbain de voyageurs.

     COMPETENCE 6 :

  • Détecter, décrire les dysfonctionnements de tout type de véhicule du transport routier interurbain de voyageurs et effectuer une intervention mineure.

     COMPETENCES TRANSVERSALES DE L’EMPLOI :

  • Intégrer les principes du développement durable dans l’exercice de l’emploi.

  • Valoriser l’image de marque de l’entreprise.

  • Mettre en œuvre un comportement visant l’amélioration de la qualité de service.

     SESSION DE VALIDATION.